Jumelage St-Félix

Œuvrant depuis 2003 au Honduras, Jumelage Saint-Félix est un organisme sans but lucratif qui a assuré la réalisation de plus de 60 projets visant à satisfaire les besoins essentiels de la population de la municipalité de San Marcos de Colon.

voir aussi         https://www.facebook.com/jumelagestfelix.wordpress/

                                    « JUMELAGE ST-FÉLIX /SAN MARCOS  DU  HONDURAS »

Jumelage St-Félix aimerait porter à votre attention une situation inquiétante à San Marcos, notre paroisse jumelle au Honduras

en ce 28 juin 2020:

La COVID-19 a frappé le Honduras comme tous les pays du monde. Ainsi, en date du 28 juin 2020, on a recensé 471 morts dans tout le pays et plus de 16 000 cas rapportés. Environ 980 personnes sont hospitalisées et 130 sont aux soins intensifs. Comme le système de santé du Honduras est peu développé, toute augmentation des patients aux soins intensifs va conduire au fameux choix de « qui privilégier? » auquel les systèmes de santé de l’Italie et de la France ont été confrontés.

Dans ces circonstances, la seule arme dont dispose le gouvernement hondurien est le confinement presque total. Ainsi depuis le 16 mars, tous les résidents de San Marcos ne peuvent quitter la ville (sauf avec un visa du maire) et ne peuvent quitter leur résidence pour la nourriture et la pharmacie qu’une seule journée sur une période de deux semaines. La police vérifie leur « numéro d’assurance sociale » et selon le dernier chiffre, vous pouvez sortir une fois sur quinze jours. Bref, tous les travailleurs de San Marcos sont en arrêt de travail : de plus, il n’y a pas d’assurance chômage, ni d’équivalent à la PCU. Le gouvernement hondurien n’a aucun plan pour soutenir les petites et moyennes entreprises

Le 25 mars dernier, le gouvernement a confié au Comité-COVID de San Marcos (dont fait partie la COCASAM), une certaine quantité de livres de nourriture pour les familles ayant besoin de soutien alimentaire. La distribution a été faite à près de 4005 familles de San Marcos (environ 40 livres chaque famille) et une deuxième distribution est prévue pour la fin juin 2020.

Étant donné que les effets de la pandémie risquent de durer encore plusieurs mois à San Marcos, car la reprise de l’économie y sera encore plus lente qu’au Canada. La population s’attend à ce que le déconfinement soit très lent : en effet pour le Honduras c’est le seul moyen de protéger leur système de santé qui est très fragile et qui ne peut absorber plus de patients.

__________________________________________________________

__________________________________________________________________

Une proposition de solution :

Dans ces circonstances, la COCASAM demande l’appui de Jumelage St-Félix pour mettre sur pied le projet suivant :

Banque de semences pour freiner les effets de la COVID à San Marcos, Honduras

La Coopérative des caféiculteurs de San Marcos (COCASAM) est membre, avec l’ADECT, du CECOVID (Comité d’urgence face à la crise de la COVID à San Marcos de Colón au Honduras).

La COCASAM veut mettre sur pied une « Banque de semences » après la crise provoquée par la pandémie du coronavirus à San Marcos de Colon; ce projet comprend les activités fondamentales suivantes :

a) ACQUISITION : i) d’un fonds de 2 000 livres de semences de maïs et de 2 000 livres de graines de haricots, ii) de sacs spéciaux pour éviter toute humidité iii) de sacs de nylon pour un stockage adéquat en noirceur totale iv) de palettes pour l’entreposage, v) de l’assistance technique et vi) du transport.

b) IDENTIFICATION : de 40 bénéficiaires (pour le maïs) et 40 bénéficiaires (pour les haricots) dans différentes zones de San Marcos de Colón. Ces bénéficiaires doivent avoir  un bon dossier de responsabilité, de discipline, d’honnêteté et de responsabilité. Ils seront sélectionnés en tant que bénéficiaires. Ils deviendront les promoteurs du projet-pilote de formation de la banque de semences, ayant déjà de l’expérience dans la culture des céréales de base.

c) RÉCOLTE : Les bénéficiaires recevront des semences pour semer chacun soit une manzana (= 700 mètres carrés) de maïs ou soit une demi-manzana de haricots; chaque bénéficiaire aura la responsabilité de remettre à la CECOVID deux fois la quantité de semence qui lui aura été fournie. Il gardera le reste pour les besoins de sa famille. Donc, à la fin de la première récolte, le CECOVID aura 4 000 livres de semences de maïs et 4 000 livres de semences de haricots.

d) REDISTRIBUTION : Il sera ainsi possible d’élargir, pour la deuxième semence, la base de bénéficiaires de 40 à 60 nouveaux producteurs de chaque produit, car le CECOVID distribuera environ 10 % de ces entrées de céréales aux résidences pour aînés de San Marcos, aux personnes en situation d’extrême pauvreté, aux personnes handicapées, etc.

e) RÉCOLTE : À la fin de la deuxième récolte, le CECOVID recevra  6 000 livres de semences de maïs et 6 000 livres de semences de haricots des bénéficiaires qui garderont le reste pour leurs familles, et alors 100 nouveaux producteurs pourront en bénéficier pour la troisième année. Encore une fois, la CECOVID aura donné 10 % aux personnes dans le besoin, et ainsi de suite pour les années subséquentes.

f) DURABILITÉ : Cette façon de faire garantit la durabilité du projet de banque de semences et la production durable des principaux aliments qui composent l’alimentation de base des Honduriens : du maïs et des haricots. La COCASAM pense que c’est la meilleure option pour assurer que la nourriture soit disponible pour la population de San Marcos de Colón dans l’avenir. Ainsi  des semences seront disponibles, au moment précis où c’est difficile pour les agriculteurs d’en obtenir, car la plupart de ceux-ci, au début de l’hiver, ont un problème majeur pour obtenir des semences pour le début de la plantation.

La COCASAM souhaite compter sur Jumelage St-Félix pour trouver les argents nécessaires à la réalisation de ce projet auquel la population de San Marcos vous serait redevable pour plusieurs années.

Cordialement,

Geovanny F. López G.

Directeur, COCASAM de San Marcos de Colón, Honduras,

________________________________________________________

Un appel pressant :

En conséquence, Jumelage St-Félix aimerait inviter tous les sympathisants de Jumelage St-Félix, (comme certains l’ont déjà fait), à participer à ce projet évalué à 9 200 $, en nous envoyant, avant le 15 juillet 2020 , un don à la hauteur de vos moyens.

Vos dons peuvent être faits :

•      par chèque à l’ordre de Jumelage Saint -Félix inc. – Pour les dépôts en argent ou par chèque, apportez ou postez votre enveloppe à : Maison paroissiale 1460, rue Provancher, Québec (Qc)   G1Y 1S1

•      par CANADON : Sur Google, recherchez le site de CANADON, puis sur le site cliquez sur l’option « faites un don » et enfin, inscrivez le nom de Jumelage St-Félix, le logo  apparaîtra. Par la suite, vous pouvez inscrire votre montant de don. Vous recevrez immédiatement le reçu aux fins fiscales. Les dons sont automatiquement déposés dans le compte de banque de Jumelage St-Félix.

•      par virement à la Caisse Desjardins de Cap-Rouge au compte de Jumelage St-Félix

        Transit de la Caisse :                20426

        No d’institution au Québec :     815

        Folio /ou compte :                     0607655

Le virement peut se faire seulement à partir d’un compte d’une caisse Desjardins. Les dons mensuels facilitent l’envoi régulier de fonds à San Marcos, et préviennent l’interruption des activités de Jumelage St-Félix au Honduras.

____________________________________________________________

Au nom des gens de San Marcos, nous vous remercions sincèrement de votre générosité

Grégoire Bissonnette, pour le Conseil d’administration de Jumelage St-Félix

Séjour à San Marcos 

Un groupe de 9 personnes de JSF sont à San Marcos depuis le 2 décembre. Ils appuient le projet de développement touristique en travaillant avec des guides touristiques et en construisant une maisonnette pour touristes. 

 

1)Projet d’adduction d’eau à Gualiqueme  2019

Dans le petit village de Gualiqueme, près de San Marcos, chaque jour une personne de chacune des 48 familles doit faire près de un km pour aller chercher l’eau pour le foyer. Le projet consiste à les équiper d’une pompe, d’un réservoir et d’un réseau de distribution pour amener l’eau à chacune des familles. On comprendra qu’un projet de ce type vient changer en profondeur la vie d’une communauté

2) Salle de récupération scolaire.

Une salle de récupération est une classe spéciale où on aide des enfants qui ont des difficultés scolaires. Cela diminue de 99% le redoublage dans les écoles concernées.  Celle-ci est la septième financée par JSF

3) Réparation du Centre de Santé de Duyusupo

Depuis sa construction en l’an 2000, aucune réparation n’avait été faite. Le toit coulait, les fenêtres étaient à refaire ainsi que les portes.  Le financement de Jumelage St-Félix fut donc le bienvenu dans les circonstances, car ce centre dessert une population de près de 3000 personnes.

Toute personne qui aurait le goût de faire un don à Jumelage St-Félix n’a qu’à entrer sur le site de Canadon: 

https://www.canadahelps.org/fr/organismesdebienfaisance/jumelage-saint-flix/

Grégoire Bissonnette, président

Michel Daigle, trésorier

Lina Fournier, administratrice

Danielle Gagné, secrétaire

Pierre-Jacques Gauthier, vice-président

Sylvie Godin, administratrice

Jacques Harvey, administrateur,

Odile Lavoie, administratrice

Louis-Philippe Nadeau, administrateur

Lucie Roy, administratrice

Christine Wickham, administratrice

Grégoire Bissonnette

gregoire.bissonnette@videotron.ca  
   tél : 418-871-3142

Pour les événements passés, consultez notre ancien site : www.jumelagestfelix.wordpress.com

Laissez-nous un commentaire